Le poulet croisé de Cornouailles – Le poulailler heureux

Lorsque vous allez à l’épicerie ou au marché, le poulet que vous trouvez est probablement une croix de Cornouailles ! C’est la « race » qui a révolutionné la façon dont les gens mangent du poulet aux États-Unis et dans de nombreux autres pays. Les dîners au poulet étaient auparavant davantage un repas d’occasion spéciale, mais une fois que ce croisement efficace et à croissance rapide a été développé, il a rendu la viande de poulet moins chère et plus accessible.

Alors, qu’est-ce qu’une croix de Cornouailles et est-ce vraiment une race ? Sont-ils bons pour une petite ferme ou votre poulailler? Nécessitent-ils des soins particuliers ? Vous avez peut-être beaucoup de questions, voire d’inquiétudes, sur ce poulet omniprésent !

Poulets croisés de Cornouailles

Les origines de la croix de Cornouailles

La personne créditée du début de l’engouement pour les oiseaux de viande était une femme nommée Celia Steele du Delaware. Alors que son mari travaillait pour la Garde côtière, elle a décidé de gagner un peu d’argent en élevant des poulets pour la viande. Ce projet parallèle s’est rapidement transformé en quelque chose de plus grand, et en 1926, elle a dû construire une maison de 10 000 oiseaux pour les élever !

Au fur et à mesure que les poulets de chair devenaient plus populaires, le concours « Poulet de demain » a été lancé avec le soutien du ministère de l’Agriculture des États-Unis. Les gens enverraient leurs œufs de poulet à griller dans des couvoirs où ils seraient éclos, élevés, puis évalués en fonction de leur production de viande et de leur efficacité de conversion alimentaire.

Le gagnant en 1948 était un White Plymouth Rock élevé par Henry Saglio du Connecticut. Un autre poulet de chair supérieur était une croix de Cornouailles rouge de l’écloserie de Vantress, et ils ont finalement été fusionnés pour former le prédécesseur de la croix de Cornouailles moderne.

Poulet croisé de Cornouailles

Toutes les croix de Cornouailles ne se ressemblent pas

Il existe en fait différentes souches commerciales de Cornish Cross avec des caractéristiques différentes. Les plus courants sont le Cobb 500, le Ross 308 et le Ross 708. Tous les trois sont à plumes blanches avec des pattes jaunes, mais le Cobb 500 a une apparence plus ronde et a parfois des taches noires. Le Cobb 500 et le Ross 308 sont tous deux sélectionnés pour leur viande de poitrine abondante et sont souvent répertoriés comme «Jumbo Cornish Cross».

Le Ross 708 a une répartition plus équilibrée de la viande au lieu d’être plutôt lourd. Elles commencent à pousser plus lentement, mais elles rattrapent les autres variétés au cours des semaines suivantes. Vous pouvez voir ceux-ci appelés le « Rocher de Cornouailles ».

Poulets croisés de Cornouailles

Croix de Cornouailles pour les petites fermes ?

Si vous souhaitez élever des poulets de chair pour vous-même ou à petite échelle, vous vous demandez peut-être à quel point il est facile de trouver et d’acheter ces différentes souches de Cornish Cross. Heureusement, certaines des plus grandes écloseries les vendent ! Vous devrez vérifier quelle souche ils vendent et tous ne l’ont pas répertorié sur leur site Web. Si vous voulez un oiseau qui produit plus de viande de poitrine, vous devrez trouver le Ross 308 ou le Cobb 500, mais si vous préférez la viande brune, vous devrez trouver le Ross 708.

Élever la croix de Cornouailles

Une fois que vous avez décidé quelle souche vous voulez et que vous avez trouvé votre couvoir, vous voudrez vous familiariser avec l’élevage de poulets de chair commerciaux ! Ce ne sont pas vos poulets de basse-cour typiques et présentent quelques différences.

L’une des raisons pour lesquelles cette race est populaire est qu’elle grandit vite ! Vous devrez les traiter vers l’âge de 8 à 9 semaines ou au plus tard 10 semaines ! Ils ont été sélectionnés pour devenir gros RAPIDEMENT, ce qui signifie qu’ils deviennent trop gros pour être à l’aise au-delà d’un certain point. Ils mangeront beaucoup s’ils y sont autorisés et sont connus pour développer des problèmes de jambes et de cœur.

Le Cornish Cross ne se nourrit pas vraiment comme les autres poulets et préférerait attendre que vous remplissiez ses mangeoires. Ils boivent également beaucoup plus que ce à quoi vous vous attendriez, alors assurez-vous de leur offrir plus d’eau que vous n’en avez l’habitude.

En plus de leur croissance rapide, de leur appétit vorace et de leur consommation d’eau incroyable, ils font aussi caca BEAUCOUP plus que ce à quoi vous pourriez vous attendre ! Non seulement ça, mais leur caca pue ! Les oiseaux à viande ont besoin d’un régime plus riche en protéines, ce qui se traduit par des excréments étonnamment malodorants !

Comme ils sont si « sales » et qu’ils ont besoin de beaucoup de nourriture et d’eau, ils nécessitent beaucoup de soins quotidiens, mais heureusement, vous n’avez pas à le faire longtemps ! Après quelques mois, ils doivent passer au processeur, et vous aurez un congélateur bien approvisionné pendant un bon bout de temps après !

Les problèmes avec Cornish Cross

Il y a quelques problèmes avec la Cornish Cross (en ce qui concerne la propriété familiale) que vous devrez considérer avant de les acheter !

Comme mentionné, ils sont un peu plus exigeants en main-d’œuvre que les autres races. Ils ont intérêt à ce que leur alimentation soit quelque peu restreinte après quelques semaines, ce qui signifie que vous devez ajuster la durée d’accès ou la quantité que vous leur donnez en une seule fois. Vous ne pouvez pas simplement remplir leurs mangeoires et les laisser manger à leur guise, car ils en feront trop et les conséquences peuvent être fatales.

Ils bénéficient également de l’exercice, vous pouvez donc envisager de leur donner plus d’espace pour marcher qu’un tracteur à poulets ou un poulailler fermé. Cet exercice peut les aider à rester un peu plus mobiles et à avoir moins de problèmes de santé à mesure qu’ils grandissent.

Vous avez également moins de temps pour décider comment vous allez les traiter car ils poussent si ridiculement vite. Il est préférable d’avoir tout planifié ou préparé avant même d’acheter les poussins !

Vous devez également vous assurer d’avoir suffisamment d’espace de congélation pour tous ces oiseaux, car ils seront GROS. Si vous élevez 50 poulets de chair, ils ne rentreront certainement pas dans le côté congélateur de votre réfrigérateur de cuisine.

Les poulets Cornish Cross sont également assez terribles en liberté! Ils sont gros, lents, maladroits et pas particulièrement brillants. Ils sont essentiellement des canards assis (compris?) Pour tout prédateur et ont vraiment besoin de vous pour les protéger de tout.

En plus de tout cela, ils ne sont pas particulièrement robustes. Ils ne supportent pas bien la chaleur OU le froid, vous avez donc vraiment besoin de les bébé. Vous devez faire très attention à ce qu’ils soient confortables et propres, qu’ils aient suffisamment de nourriture mais pas trop, et qu’ils aient suffisamment d’espace pour se déplacer sans les rendre vulnérables.

Cornish Cross Chickens Sans OGM

Les Cornish Cross sont-ils des OGM ?

Les organismes génétiquement modifiés (OGM) sont des organismes dont l’ADN a été modifié ou modifié d’une manière qui n’utilise pas la reproduction. Cela signifie que les croix de Cornouailles ne sont PAS OGM ! Yay! Ils n’ont pas eu d’ADN manipulé en laboratoire comme des poissons et des souris fluorescents ou l’Enviropig digérant le phosphore.

Les poulets Cornish Cross sont créés par élevage sélectif – de la même manière que d’autres races d’animaux sont développées ! Bien que la véritable « formule » soit gardée assez secrète, ils n’ont pas été conçus en laboratoire et n’ont pas d’ADN d’autres organismes.

Poulets croisés de Cornouailles

Cornish Cross convient-il aux fermes autosuffisantes?

Si vous essayez de planifier votre propriété et que vous voulez des poulets qui vous permettront d’être totalement autonome, vous ne devriez probablement pas acheter de Cornish Cross ! Ces oiseaux sont destinés à être transformés à un certain âge et ne peuvent pas être fiables pour la reproduction. Il faut beaucoup de travail pour les garder en bonne santé à long terme, ce qui n’est pas dans votre meilleur intérêt si vous êtes occupé à gérer une propriété.

Étant donné que les Cornish Cross sont des oiseaux croisés, ils ne se reproduiront pas correctement. Cela signifie que si vous réussissez à en garder quelques-uns assez longtemps et que vous parvenez à les faire produire des œufs fertiles, vous n’obtiendrez pas des oiseaux cohérents. Bien qu’elles soient probablement encore plus grandes que vos races traditionnelles, certaines seront plus grandes et d’autres peuvent être un peu petites.

Si vous êtes d’accord pour acheter des poussins régulièrement et simplement les élever pour stocker votre congélateur, Cornish Cross peut être un excellent choix. Si vous voulez une race qui peut se perpétuer et bien survivre, vous devriez essayer de trouver une race à viande patrimoniale ou à double usage.

Poulets croisés de Cornouailles

Alternatives à la croix de Cornouailles

Les races patrimoniales qui peuvent faire des oiseaux à viande décents comprennent: Brahma, Cochin, Delaware, Jersey Giants, New Hampshire et Barred Rock. Il existe également des races à viande patrimoniales plus rares, comme le Barbezieux, la Bresse et le Crevecouer, si vous voulez quelque chose de plus intéressant.

De nombreux grands couvoirs et magasins d’alimentation proposent d’autres variétés de poulets à viande. Certains d’entre eux sont des croisements mieux adaptés aux exploitations avicoles en pâturage. Les Freedom Rangers poussent un peu plus lentement que les Cornish Cross, mais réussissent mieux en liberté dans les pâturages.

Conclusion

Il y a beaucoup à considérer lorsque vous voulez élever des poulets pour la viande, mais le gagnant en matière de production de viande pure est la Cornish Cross ! Ils sont les plus rapides à croître et les moins chers à nourrir, mais ils nécessitent des considérations particulières.

Si vous souhaitez élever des poulets de chair au pâturage, vous voudrez peut-être envisager certaines des races à croissance plus lente disponibles, car elles sont mieux adaptées à cet environnement. Quelle que soit la direction dans laquelle vous vous dirigez dans votre exploitation d’oiseaux à viande, une option fantastique vous attend !

LIRE SUIVANT: Comment élever des poulets de viande

Le poulet croisé de Cornouailles