Comment élever des poussins ?

Comment élever efficacement des poussins ?

Les poussins, qu’ils soient achetés dans une animalerie ou nés dans votre poulailler, demandent beaucoup d’attention. Ce sont des créatures délicates qui ont besoin de chaleur, d’eau et de nourriture. Jusqu’à l’âge de 4 à 6 semaines, gardez-les à l’écart du poulailler et des adultes.

Avez-vous pris la décision d’élever des poules afin d’obtenir de beaux œufs frais ? C’est une excellente suggestion. Adopter des poules adultes est l’approche idéale si vous débutez, mais si vous êtes encore en train d’essayer, envisagez d’élever des poussins de la naissance au poulailler.

  • Vous pouvez soit amener un coq dans votre basse-cour et attendre patiemment que les poussins naissent naturellement ou artificiellement grâce à une couveuse pendant la phase de couvaison.
  • Achetez les bébés poulets dans une jardinerie.

Les poussins, comme les autres bébés animaux, sont de délicates petites créatures dont il faut s’occuper pour qu’elles grandissent et deviennent assez fortes pour affronter la loi de la basse-cour !

Jusqu’à l’âge de huit semaines, le poussin est le bébé de la poule. Le poussin passe par plusieurs étapes au cours des premières semaines de sa vie :

Les semaines 1 à 3 sont celles du duvet, les semaines 4 à 6 sont celles du plumage et les semaines 7 à 8 sont celles de la croissance.

La chaleur, l’eau et la nourriture, ainsi qu’un nid confortable, sont essentiels pour que le poussin s’épanouisse. On vous explique tout dans cet article

La température, élément clé pour les poussins

Dès leur naissance, les poussins ont un besoin fondamental de chaleur. Ils en auront besoin tout au long de leur développement. Si la poule vit avec ses poussins, elle peut donner cette chaleur naturellement. Sinon, l’éleveur peut la fournir artificiellement à l’aide d’une plaque chauffante ou d’une lampe chauffante.

Les besoins en chaleur des poussins pendant leur croissance sont les suivants : maintenir une température de 37° pendant la première semaine, puis réduire de 3° et 4° chaque semaine jusqu’à ce qu’ils atteignent la température ambiante de 18° vers la sixième semaine.

Comment pouvez-vous déterminer si vos poussins sont à l’aise dans leur environnement chauffé ? Il faut savoir que le comportement des poussins est le reflet de leur santé.

Poussin poule

Ils sont en bonne santé s’ils gazouillent en marchant sous la plaque ou l’ampoule.

S’ils sont en dehors de la zone chauffée, la température est trop élevée ; augmentez la lumière ou baissez le thermostat.

Ils sont frileux s’ils sont recroquevillés sous la zone chauffée, ce qui indique que la température est trop basse. Il faut alors baisser la lumière ou augmenter le thermostat.

Lisez nos conseils sur la mise en place d’un élevage de poussins pour être sûr de ne négliger aucun élément essentiel !

La conception du nid : étape primordiale

Si vous souhaitez élever des poussins, vous devrez construire à l’avance un joli nid chaud. Ce sont des animaux assez délicats lorsqu’ils sortent de l’œuf, c’est pourquoi il est important d’anticiper pour les garder en sécurité.

Les poussins doivent avoir leur propre place dans le nid. Il doit être conservé dans un environnement sans courant d’air et à une température d’au moins 18°. Vous pouvez les mettre dans une petite boîte ou une boîte en bois, par exemple.

En ce qui concerne la poubelle, elle doit être sèche et sans poussière (pour limiter les risques de difficultés respiratoires des poussins). Installez une épaisse couche de litière pour créer un matelas isolant. Pensez à ajouter un peu de sable fin ; les poussins mangeront quelques grains, ce qui facilitera leur digestion. Avant tout, il est essentiel que la litière soit remplacée régulièrement (au moins deux fois par semaine) et qu’elle soit maintenue sèche.

Le nouveau nid des nourrissons aura une capacité de 10 à 12 poussins par m2.

Poussin poule

Les besoins alimentaires

Il est important de comprendre que le poussin ne peut pas se nourrir pendant les 24 à 36 heures qui suivent sa naissance. En effet, avant de sortir de sa coquille, l’oisillon avale les restes du jaune d’œuf, ce qui remplit temporairement son estomac.

Veillez à ce que le poussin ait facilement accès à la nourriture pendant les cinq premiers jours. Elle doit être nutritive et donnée dans une mangeoire propre et adaptée à la taille du poussin. Nous proposons deux types de mangeoires pour poussins dans notre catalogue : une mangeoire en bois et une mangeoire en acier galvanisé.

Ensuite, le repas doit contenir tous les nutriments nécessaires à la croissance des poussins ; pour cela, un régime complet spécifiquement adapté à leurs besoins est recommandé. Vous pouvez également leur proposer des œufs durs écrasés avec de la biscotte, qu’ils pourront picorer !

Pensez également à compléter l’alimentation de vos poussins avec un complément alimentaire afin qu’ils bénéficient de tous les nutriments nécessaires à leur bon développement et à la phase d’emplument, qui demande beaucoup d’énergie à donner aux poussins durant leurs huit premières semaines.

L’eau est nécessaire.

L’eau est évidemment un élément important de la vie quotidienne de vos poussins. Dès qu’ils quittent la couveuse ou le nid, il faut leur en fournir. Elle doit être maintenue propre et remplacée quotidiennement. Elle doit être disponible pour vos animaux à tout moment.

Il est essentiel d’utiliser un abreuvoir conçu pour les poussins, avec une bordure basse qui permet à l’eau de s’écouler librement et élimine le risque de noyade. Donnez à vos poussins de l’eau à température ambiante (entre 16 et 20°) pendant les premiers jours ; vous pouvez y dissoudre un peu de sucre en poudre pour leur donner de l’énergie.

Poussin poule

Risques et dangers liés aux poussins

Vous devrez prendre soin de vos poussins comme de petits animaux fragiles et veiller à ce qu’aucune mésaventure stupide ne se produise qui pourrait entraîner leur mort.

Lorsque les poussins ont froid, ils s’agglutinent pour se réchauffer : augmentez la température et veillez à ce que les poussins ne s’écrasent pas entre eux ; celui qui est coincé sous les autres risque d’être écrasé ou étouffé.

La noyade est un événement tragique qui peut se produire en un instant : un petit récipient d’eau, aussi peu profond soit-il, peut tuer une femme. L’oiseau peut se noyer si son bec est immergé dans l’eau et qu’il est incapable de respirer. L’humidité peut lui faire prendre froid, ce qui peut être mortel chez une si petite créature. Séchez-le rapidement. C’est aussi pour cette raison que le refuge des poussins doit être maintenu au sec et à l’abri des intempéries.

Les ennemis des poussins : Quels sont leurs prédateurs ?

Tout comme les poules, les poussins ont leurs propres prédateurs. Les rats et les belettes doivent être tenus à l’écart de la couveuse. Veillez à ce qu’il n’y ait aucun interstice par lequel ces petits prédateurs puissent se faufiler, sinon ils mangeront vos poussins…

Enfin, soyez prudent lorsque vous manipulez les poussins : ce ne sont pas des jouets, même s’ils sont adorables. Il est important d’éviter de les manipuler trop fréquemment : cela pourrait les tuer, car ces petites créatures sont encore très vulnérables. Si vous avez des enfants, expliquez-leur tout !

Comment les intégrer dans ma basse-cour ?

Entre 4 et 6 semaines après leur naissance, vous serez autorisé à sortir les poussins de leur nid : le moment exact dépendra de la croissance de vos poussins ainsi que de la météo extérieure.

Vos poussins doivent être suffisamment forts pour survivre à l’air libre ; vous pouvez les acclimater progressivement en ouvrant périodiquement les fenêtres ou en aérant leur abri. Comprenez alors que prendre l’air rendra vos poussins plus vigoureux.

Assurez-vous que le temps n’est pas trop froid ou trop humide pour la première sortie de vos poussins, et que le sol est sec. À 4 ou 5 semaines, vos poussins sont encore délicats et sensibles à l’humidité et au froid.

Poussin poule

En ce qui concerne l’intégration au poulailler, il est essentiel de comprendre que les interactions entre les poules (comme avec d’autres animaux dans la nature) sont très hiérarchisées. Par conséquent, vos poussins ne seront peut-être pas accueillis chaleureusement au début. Il faut donc attendre qu’ils soient prêts avant de les lâcher dans la cour des grands. Restez à proximité les premières fois pour voir les réactions des oiseaux. Si l’intégration est difficile, allez-y doucement et augmentez progressivement la période entre les lâchers afin que tous les animaux s’habituent les uns aux autres. Lisez notre article sur l’introduction des poussins dans le poulailler pour plus d’informations.