Poule Islandaise : tout savoir sur cette race de poule nordique

Si vous êtes à la recherche d’un poulet élevé en liberté, les poules islandaises sont la solution idéale. Même si cette race est très peu connue en France, elle vaut la peine d’être découverte. En raison de leur adaptabilité et de leur flexibilité, ils peuvent vivre dans une grande variété d’habitats et de températures.

Bien que ces créatures ne s’épanouissent pas forcément en milieu confiné, ce sont d’habiles butineurs qui peuvent vivre en autarcie si on leur laisse suffisamment d’espace pour se déplacer et trouver de la nourriture. Ils sont efficaces non seulement dans les villes, mais aussi dans les régions rurales. Continuez à lire pour découvrir l’histoire et la personnalité des poulets islandais.

Origines et évolution des poules islandaises

Les Vikings ou les colons nordiques ont apporté la poulet islandaise en Islande au neuvième et dixième siècle. Elles ont évolué au fil du temps pour devenir une espèce si résistante qu’elles peuvent pondre des œufs en plein hiver.

Ils ont régné sur l’île jusqu’en 1930, date à laquelle d’autres races de poules ont commencé à être importées. Cependant, la pure race islandaise a été menacée par de nombreux facteurs tels que les maladies et les parasites, et le gouvernement a donc mis en place certaines mesures pour préserver et protéger cette race traditionnelle.

Dans les années 1970, quelques poules islandaises ont été sauvées et mariées pour former la population actuelle de cette race. Il y a environ 5 000 poules en Islande.

Caractéristiques essentielles de la poule islandaise

Bien que l’on ne connaisse qu’environ 5 000 de ces oiseaux, il existe quatre types ou lignées distinctes de poules islandaises. La ferme d’où ces races sont originaires est commémorée dans leur nom. Les poules islandaises sont divisées en quatre catégories : Behl, Husatoftir, Sigrid et Hlesey.

Bien qu’elles soient tous souvent désignées comme des poules islandaises, il peut y avoir quelques variations au sein de la race. L’apparence des poules islandaises varie considérablement, notamment en ce qui concerne la taille, la couleur, le motif et le type de peigne. L’absence de plumes sur les pattes, par contre, rend cette race facile à identifier. À tous les autres égards, ils peuvent être pris pour une variété de poulets.

Les compétences de cette race en matière de recherche de nourriture lui ont valu une renommée mondiale. Cela signifie que si elle dispose d’une vaste région à parcourir et d’un accès à des sources de nourriture suffisantes, elle peut prospérer par elle-même. Il peut échapper au danger en s’envolant tout simplement, comme le fait cette race de poule.

Autres articles  Présentation de la poule Chanteur du Berg

Caractéristiques de la poule islandaise

En ce qui concerne le tempérament et le caractère, les éleveurs de poules du monde entier estiment que les poules islandaises sont les meilleures des meilleures. C’est une race formidable si vous pouvez leur donner beaucoup d’espace pour courir en toute sécurité. Leur personnalité distincte et leurs besoins d’entretien minimes sont deux de leurs meilleures caractéristiques.

Elles s’entendent bien avec les autres poules et les humains tant qu’elles ne sont pas intimidées. Continuez à lire pour en savoir plus sur la personnalité et le comportement inhabituels des poules islandaises.

La poule islandaise s’adapte à tous les environnements. Sans aucun doute, la poule islandaise est une race particulièrement adaptable. Cette race est communément qualifiée de “rustique” en raison de son exceptionnelle adaptation à tout environnement ou climat. Elle peut vivre en autarcie si elle dispose de suffisamment d’espace pour se déplacer et si on lui permet de trouver et de garder sa propre nourriture.

Tempérament de la poule islandaise

Les poules islandaises sont souvent des animaux pacifiques et sociaux. Elles deviennent rapidement amicales avec les gens et les autres animaux, et elles n’ont pas les instincts agressifs de certaines races. Les poules de cette race ont la capacité d’être agréables et bien élevés, en fonction de leur éducation.

Autre avantage, les poules islandaises adultes sont de petite taille, ce qui en fait une race merveilleuse dont les enfants peuvent s’occuper. Les jeunes enfants peuvent les manipuler en toute sécurité, et elles ne sont pas dangereuses. Au fur et à mesure qu’ils se développent, faites l’effort de les exposer à une variété de personnes et d’environnements afin qu’ils puissent s’épanouir dans n’importe quelle situation.

Les poules islandaises, comme les autres poules élevées en liberté, ont besoin de moins de surveillance puisqu’ils peuvent chercher leur nourriture et se protéger eux-mêmes. Elles n’auront pas besoin de beaucoup plus qu’une surveillance attentive et une alimentation nutritive, surtout dans leurs premières années.

Œufs et ponte de la poule Islandaise

La poule islandaise produit de 100 à 180 œufs par an, ce qui est inférieur à la moyenne pour les poules résistantes au froid. La capacité de ponte typique d’une poule se situe entre 250 et 350 œufs par an, la poule Leghorn produisant entre 280 et 320 œufs par an.

Autres articles  Ayam Cemani : Découverte de cette poule noire

Leurs œufs peuvent être petits ou grands, et ils sont généralement de couleur beige neutre, beige très clair ou blanc. Les poules islandaises peuvent commencer à pondre des œufs dès l’âge de quatre mois, en fonction de leur environnement individuel. Elles peuvent continuer à pondre des œufs tant qu’elles muent tout au long de l’année.

Un autre aspect essentiel de la production d’œufs de poules islandaises est le ratio habituel coq/poule, qui est d’un coq pour dix poules. Ce ratio peut toutefois être adapté aux poules spécifiques de votre troupeau. Une répartition uniforme est essentielle pour une production d’œufs efficace.

Santé de la poule Islandaise

Vous pouvez vous occuper d’une poule islandaise même si vous n’avez jamais élevé de poulets auparavant. Il s’agit d’une race nécessitant peu d’entretien, qui tombe rarement malade et peut survivre jusqu’à 15 ans avec des soins appropriés. Elles peuvent survivre à l’hiver et continuer à pondre des œufs tant qu’elles ont un endroit chaud où résider et qu’elles disposent de la nourriture et de l’eau nécessaires.

La malnutrition est peut-être le problème de santé le plus important. Les poules islandaises sont d’habiles butineuses qui peuvent trouver leur propre nourriture en traversant de vastes régions, en plus de consommer des céréales. La majorité de leur alimentation est constituée de graines et d’insectes trouvés sur le sol, mais il peut être difficile de trouver de la nourriture. Il convient d’établir très tôt un régime équilibré afin de s’assurer qu’ils reçoivent toutes les vitamines et tous les minéraux dont ils ont besoin.

Il est également essentiel de surveiller les vaccins de vos poulets au fur et à mesure de leur développement. Vos poulets s’épanouiront si vous les obtenez au bon moment.

Conseils pour élever cette race de poule

Veillez à leur offrir des repas nutritifs tout au long de leur première année.

L’auteur a dit à plusieurs reprises que les poules islandaises sont des butineuses exceptionnelles, ce qui signifie qu’elles peuvent chercher leur nourriture sans l’aide de l’homme. Il va donc de soi qu’elles seront capables de se débrouiller avec tout ce qu’elles trouveront. En revanche, les jeunes poussins ne doivent pas être autorisés à butiner autant que les poulets adultes au cours de leur première année de vie. Veillez plutôt à ce qu’ils reçoivent suffisamment d’aliments nutritifs pour se développer correctement.

Autres articles  La Gauloise Dorée

Pendant l’hiver, fournissez suffisamment de nourriture et de minéraux aux poulets adultes.

Pendant l’hiver, certaines poules élevées en liberté peuvent avoir faim ou cesser de produire des œufs. C’est pourquoi l’hiver est une période si importante pour prendre soin de vos poules islandaises. Étant donné que cette espèce peut continuer à produire des œufs tout au long de l’hiver, il est essentiel de leur donner le plus de vitamines et de minéraux possible. Donnez-leur un bon plan alimentaire qu’elles pourront suivre longtemps après la fin de la saison froide.

Placez-les dans un endroit où elles se sentiront à l’aise.

Le logement des poules est essentiel pour un élevage efficace. Les poules islandaises étant une race en liberté, elles ont besoin d’un poulailler avec un abri pour la nuit et un grand espace extérieur pendant la journée.

Veillez à ce qu’elles disposent d’un endroit sûr pour dormir et d’un poulailler dans lequel elles peuvent pondre leurs œufs. Veillez à ce qu’ils aient suffisamment d’espace pour se déplacer et se sentir à l’aise la plupart du temps. Choisissez un endroit où il y a suffisamment d’herbe pour qu’ils puissent gambader et brouter.

Conclusion

Les poules islandaises constituent une excellente alternative si vous disposez de beaucoup d’espace et d’une variété de zones de recherche de nourriture autour de votre poulailler. Elles sont très importantes pour la production d’œufs et de viande, et il est assez étonnant qu’elles puissent vivre jusqu’à 15 ans si elles sont correctement soignées.

En raison de sa facilité d’entretien, la poule islandaise est un excellent choix pour tout poulailler. Vous n’avez pas à vous soucier de les laisser seuls, car ils sont d’excellents butineurs. C’est un excellent choix pour quiconque n’a jamais élevé de poulets auparavant.

5/5 - (1 vote)