Comment savoir si une poule est stressée ?

Même vos poules auront des mauvais jours de temps en temps. Dans des circonstances graves, ils peuvent souffrir de rage, de stress et même de tristesse. Comme les poules ne parlent pas le même langage que les humains, il est difficile de discerner leurs états émotionnels. Cependant, les poules présentent une variété de signes qui peuvent être utilisés pour déterminer leur état. Comment savoir si une poule est stressée ?  Nous donnons également des conseils sur la manière d’interagir correctement avec votre poule et de la soigner.

Quels sont les signes pour savoir si votre poule est stressée ?

Connaître les signes courants de stress et de mécontentement chez vos poules, ainsi que les principales sources de stress, est l’une des meilleures méthodes pour devenir un propriétaire de poules plus attentif.

Gloussement et cris

Ignorer le gloussement de vos poules peut être catastrophique. Les poules créent des sons d’alarme pour effrayer les autres poules, notamment en les chassant, tout comme vous pouvez élever la voix dans une situation stressante. Ces sons peuvent être assez forts et dérangeants par moments, surtout s’ils se répètent de façon répétée, comme les gazouillis ou les cris.

Les plumes des poules

Les poules ont l’habitude de manger leur plume. Il est conseillé de consulter un vétérinaire aviaire ou avicole réputé afin d’exclure toute difficulté médicale et d’en découvrir la raison, qui peut être un problème médical ou comportemental. Une alimentation inadéquate (comme un manque de méthionine), une blessure ou une douleur, le stress, l’ennui ou un manque de sommeil ne sont que quelques-unes des nombreuses variables qui peuvent conduire à cette pratique courante.

Autres articles  Poule Delaware : tout savoir sur cette poule pondeuse

Perte d’appétit

Lorsque vous êtes inquiet d’une situation, vous pouvez perdre l’appétit, et il semble que votre poule de basse-cour ait la même réaction. Si votre poule, habituellement affamé, cesse soudainement de manger autant que d’habitude, vous devriez vous inquiéter.

La peur 

Si votre poule se replie sur elle-même alors qu’elle aime généralement être touchée, mais qu’elle ne manifeste aucun signe de ce genre, elle est peut-être stressée. Cela peut être aussi simple que de remarquer un changement soudain dans l’apparence de la personne en charge de vos poules. Surveillez donc votre poule et voyez si vous pouvez trouver ce qui la rend effrayée.

Agressivité :

Les traumatismes passés et continus sont des raisons courantes d’agressivité chez les poules. Mordre, s’élancer, crier et même siffler sont des exemples de comportements agressifs. Une poule qui présente un comportement agressif est souvent le seul oiseau de la cage. Lorsqu’elle est en contact avec d’autres poules ou d’autres propriétaires, elle peut mordre ou attaquer avec les ailes ou tout le corps. L’ordre de picorage (oui, ça existe) est une hiérarchie sociale développée par les poules qui est une source régulière de conflits. Certaines espèces de gibier à plumes étant élevées ou génétiquement prédisposées à être plus violentes que d’autres, l’hérédité peut également jouer un rôle.

Que faire si votre poule est stressée ?

Supposons par exemple que votre poule soit stressée et que vous vouliez faire tout ce qui est en votre pouvoir pour qu’elle se sente mieux. Quelle différence cela fait-il ?

Supprimez la cause su stress !

Nous vous recommandons de prendre les mesures nécessaires pour soulager le stress de votre poule si vous en êtes conscient.

Autres articles  Découvrez pourquoi les poules mangent leurs plumes ?  (Explications et Traitements)

Parlez doucement à votre poule 

Lorsque les poules sont stressées, elles peuvent avoir des comportements tels que des cris qui vous donnent envie de leur répondre en criant. Nous vous conseillons d’éviter une dispute désagréable avec votre poule. D’une part, cela pourrait les faire sursauter, et d’autre part, cela pourrait leur apprendre que leurs aboiements incessants sont utiles pour attirer votre attention.

Veillez à ce qu’il dispose d’une variété de jouets parmi lesquels choisir 

Vous pouvez stimuler le cerveau de votre poule en lui présentant de nouveaux stimuli, comme un nouveau jouet ou une nouvelle station de radio. Vous pouvez également lui donner des heures supplémentaires à l’extérieur de sa cage pour se mêler aux autres poules.

Mise en place d’une routine

Les routines telles que la socialisation, l’alimentation et le nettoyage sont essentielles à la santé de toutes les poules, stressées ou non. L’établissement d’un régime régulier pour votre poule peut l’aider à se sentir plus à l’aise et plus confortable dans son environnement.

Contactez un vétérinaire

Certaines des caractéristiques évoquées ci-dessus peuvent vous aider à identifier une poule stressée. Cependant, certains d’entre eux sont par ailleurs des signes que votre poule est malade et qu’il a besoin de l’attention d’un vétérinaire. Les meilleurs conseils pour vous et votre poule viendront d’un spécialiste qualifié, alors consultez un vétérinaire si vous avez des inquiétudes.

Nous espérons que les informations que nous avons données vous aideront à mieux comprendre vos poules. Il est essentiel de se rappeler que VOUS, en tant que propriétaire, êtes la MEILLEURE personne pour juger de l’état de votre poule. Même si votre poule ne peut pas toujours vous dire ce qui ne va pas savoir, reconnaître ses habitudes peut vous aider à repérer un comportement inattendu.

Rate this post